Aller au contenu

Gambie : ECPM aux côtés de l’AMDH lors de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples

Du 19 au 24 Octobre, Fatimata M’Baye, présidente de l’Association mauritanienne des droits de l’Homme (AMDH) et Julia Bourbon Fernandez, responsable MENA d’ECPM étaient à Banjul, en Gambie pour la session ordinaire de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples.

ECPM a délivré une intervention orale cosigné par la Coalition mondiale contre la peine de mort et cosigné une intervention délivrée par Me M’Baye au nom de l’Association mauritanienne des droits de l’Homme (AMDH) pour le Réseau maghrébin contre la peine de mort. ECPM a aussi cosigné une intervention de la Coalition mondiale contre la peine de mort délivrée sous le Point 5 sur les conditions de détention des femmes en prison. ECPM, l’AMDH avec la cosignataire de la WCADP et de Coordination Eveil en Mauritanie avaient soumis un rapport alternatif sur la mise en œuvre de la Charte africaine des droits de l’Homme et des peuples par la Mauritanie. Cette mission a permis des échanges avec le groupe de travail peine de mort de la CADHP, le Haut-commissaire aux droits de l’Homme de Mauritanie, le Président et le Secrétaire général de la Commission des droits de l’Homme de Mauritanie ainsi que le Président de l’INDH d’Algérie et d’autres acteurs.

Rapport alternatif de l’AMDH, ECPM, CECUNLCE et WCADP au Rapport combiné valant XVème, XVIème et XIIème Rapports périodiques de la République Islamique de Mauritanie, 2018 – 2021 sur la mise en oeuvre de la Charte africaine des droits de l’Homme et des Peuples