Aller au contenu

Sommaire

  1. 23 et 24 octobre 2021, Rabat
  2. 13 et 14 novembre 2021, Kinshasa
  3. 20 et 21 novembre 2021, Nairobi
  4. 22 et 23 janvier 2022, Jakarta
  5. 19 et 20 février 2022, Beyrouth
  6. 9 et 10 avril 2022, Dallas

#AbolitionNowTour : la jeunesse mondiale se mobilise pour l’abolition

ECPM lance une grande mobilisation de la jeunesse mondiale

C’est une première ! En prévision du prochain Congrès mondial contre la peine de mort, prévu à Berlin en novembre 2022, ECPM vient de boucler un programme inédit de mobilisation destiné aux jeunes de six pays d’Afrique, d’Asie, du Moyen-Orient et d’Amérique du Nord.

L’objectif ? Proposer des solutions permettant de constituer un plan d’actions stratégique, en vue de faire avancer la cause de l’abolition dans leurs pays. Brainstorming, créativité, inventivité, originalité ont été les leitmotivs du défi à relever ! Pendant deux   jours,   les   étudiant.e.s   et   jeunes   actifs   engagé.e.s   sélectionné.e.s ont formé des délégations nationales animées par Margaux Richet, modératrice et facilitatrice interculturelle

Le projet qui s’est déroulé sur plusieurs mois, cible 6 pays dans lesquels ECPM mène déjà des actions de plaidoyer en faveur de l’abolition et/ou en soutien aux condamné.e.s et à leurs familles : le Maroc, la RDC, le Kenya, l’Indonésie, le Liban et les États-Unis.

Les délégations ayant concrétisé leurs actions dans les six mois suivant l’atelier seront invitées à participer au Congrès de Berlin, en novembre 2022, afin d’exposer leurs travaux aux autres délégations nationales et à l’ensemble des participant.e.s et publics présents (politiques, juristes, ONG, étudiants, média…).

En attendant, rencontrez les participant.e.s des six ateliers ci-dessous à travers le journal de bord du projet !

Cette vidéo a été produite avec le soutien financier de l’Union européenne, , de l’Allemagne, de la Suisse et de la France. Son contenu relève de la seule responsabilité d’ECPM et ne reflète pas nécessairement les opinions de ces derniers.


Journal de bord

23 et 24 octobre 2021, Rabat

Premier arrêt : le Maroc ! Les 23 et 24 octobre derniers, un groupe de jeunes abolitionnistes déterminé.e.s à en finir avec la peine de mort dans leur pays se sont rencontré.e.s pour la première fois à l’Institut National de Formation aux Droits de l’Homme à Rabat, pour le premier atelier #AbolitionNowTour. Guidé.e.s dans la conception de leur plan d’action par Margaux Richet, modératrice et facilitatrice interculturelle et Aymane Aouidi, notre référent local, nos participant.e.s ont assisté aux interventions inspirantes de Amina Bouayach, Présidente du Conseil National des Droits de l’Homme du Maroc (CNDH), et de Fadoua Farhat, Chargée de projet à l’Observatoire Marocain des Prisons (OMP).

Action prioritaire retenue |Fortement marqué.e.s par le témoignage de Ahmed Haou, ancien condamné à mort au Maroc, les participant.e.s à l’atelier ont proposé de réaliser 2 vidéos interview de témoignages de condamné.e.s ou d’ancien.ne.s condamné.e.s et les challenger avec des personnes de leur entourage après leur avoir demandé si elles sont pour ou contre la peine de mort. La question leur sera reposée après avoir visionné la vidéo. Dans un second temps, les participant.e.s souhaitent organiser une table ronde pour sensibiliser aux enjeux de l’abolition de la peine de mort.

Retrouvez la délégation marocaine sur Instagram (@abolition_now_morocco) !

Prochain arrêt : la République Démocratique du Congo, les 13 et 14 novembre 2021 

WhatsApp Image 2021-10-23 at 18.55.35

13 et 14 novembre 2021, Kinshasa

Ce week-end : la République Démocratique du Congo !  Pour le deuxième atelier #AbolitionNowTour, ce nouveau groupe de jeunes abolitionnistes a été accueilli à Kinshasa par Mme Suzanne Mangomba, Maître Liévin Ngondji et Maître Charlène Yanganzo. Leur interventions ont permis de transmettre la flamme abolitionniste à nos participant.e.s qui ont été très touché.e.s et ont pu démarrer l’atelier dans un esprit de cohésion. Malgré la pluie, les idées ont fusé grâce à leur motivation, à l’implication de la CPJ, notre partenaire local, et aux méthodes d’éducation non formelle de Margaux Richet. Maître Liévin s’est dit « émerveillé par leur finesse, leur intelligence et créativité »: la relève est assurée !

Action prioritaire retenue | Un mot d’ordre : l’ambition. Inspirés par Maître Liévin, Président de notre association partenaire la CPJ, ce deuxième groupe de jeunes abolitionnistes a choisi de monter une stratégie de plaidoyer en vue de déposer un mémorandum auprès du Président de la République lui-même. À suivre…

Retrouvez la délégation congolaise sur Tik Tok (@abolition.rdc) !

Prochain arrêt : le Kenya

20 et 21 novembre 2021, Nairobi

Pour le troisième atelier #AbolitionNowTour, nous nous sommes retrouvé.e.s au Kenya avec un groupe d’abolitionnistes plein de créativité et d’idées pour porter le projet et faire avancer l’abolition de la peine de mort au Kenya. Sous l’œil bienveillant de Pete Ouko, notre référent sur place, ancien condamné à mort, les participant.e.s ont assisté au témoignage poignant de William Okumu, également ancien condamné à mort, qui nous a fait l’honneur de participer à l’intégralité de l’atelier. Retrouvez cette délégation particulièrement connectée sur instagram ! 

Action prioritaire retenue |Ce troisième groupe a décidé de porter son énergie sur l’organisation de 3 conférences sur six mois ciblant trois groupes différents : les universités/écoles, les lycées et les communautés, dans le but de sensibiliser les étudiants et la jeunesse kenyane à l’abolition de la peine de mort.

Retrouvez la délégation kenyane sur instagram (@abolition.Kenya) !

Prochain arrêt : l’Indonésie ! En raison des restrictions sanitaires, cet atelier aura lieu au format hydride. 

22 et 23 janvier 2022, Jakarta

Le quatrième atelier #AbolitionNowTour s’est décliné dans sa forme hybride en Indonésie : huit jeunes abolitionnistes se sont retrouvé.e.s au Ashley Wahid Hasyim Jakarta hotel avec notre référent local Rizky Fariza Alfian et Rayyan Auliya de l’organisation indonésienne KontraS, tandis que notre facilitatrice Margaux Richet orchestrait l’atelier en ligne depuis l’Allemagne, accompagnée de Sarah Hajjar, cheffe de projet, et de Ramla Liatouji, coordinatrice du 8e Congrès mondial contre la peine de mort. Cette configuration n’a pas affecté la dynamique de ce groupe très complice, composé de personnalités très créatives qui se sont soutenues tout au long de ces deux jours. Les activités habituelles comme le théâtre forum ont été adaptées, par exemple avec le théâtre conté, connue en Indonésie sous le nom de Wayang Kulit, afin, de créer des scènes avec dialogues autours de la peine de mort et de l’abolition. Les participant.e.s ont été particulièrement touché.e.s par les messages d’encouragement qui leur ont été envoyés par les délégations précédentes : la flamme de l’#AbolitionNowTour n’est pas prête de s’éteindre !

Action prioritaire retenue | La délégation indonésienne a choisi de développer une campagne de sensibilisation en ligne, à destination de la jeunesse, en présentant des informations de manière dynamique et en racontant des histoires de condamnés. 

Retrouvez la délégatation indonésienne sur instagram (@hapushukumanmati) !

Prochain arrêt : le Liban !

19 et 20 février 2022, Beyrouth

Le cinquième atelier #AbolitionNowTour, s’est tenu au Liban en compagnie de huit jeunes abolitionnistes passionné.e.s. Accueilli.e.s dans les locaux de notre partenaire, la LACR (Lebanese Association for Civil Rights), ils ont décidé ensemble d’une action de plaidoyer à mener au Liban.
Toujours orienté.e.s par Margaux Richet, notre facilitatrice, accompagnée de Sarah Hajjar, coordinatrice du projet, et de Tanya Awad Ghorra, notre référente locale, Dr Ogarit Younan, co-fondatrice de la LACR et du mouvement abolitionniste au Liban, a eu la possibilité d’intervenir lors d’une riche visioconférence. Antoinette Chahine, ancienne condamnée à mort libanaise, nous a fait le plaisir et l’honneur de sa présence. Son témoignage poignant restera l’un des moments très forts de cet #AbolitionNowTour.

Un grand merci à l’équipe de la LACR pour son accueil, en particulier à Hala Abou Ali. La délégation libanaise se prépare à son tour pour le #8CongressECPM.

Action prioritaire retenue |  Les jeunes abolitionnistes de la délégation libanaise ont décidé de mener un atelier sur une journée à destination de jeunes de 17 à 22 ans, en fin de parcours scolaires et/ou étudiant.e.s en droit au Liban. L’objectif de l’atelier ? Mettre en lumière les enjeux de l’abolition de la peine de mort et développer un esprit abolitionniste au sein de la société civile libanaise. Dans un second temps, une campagne sur les réseaux sociaux pourrait venir renforcer les ojectifs de cette première action. 

Prochain et dernier arrêt : le Texas ! 

9 et 10 avril 2022, Dallas

Le sixième et dernier atelier #AbolitionNowTour a eu lieu à Dallas, dans l’État du Texas, celui qui exécute le plus aux États-Unis. Dans un contexte sous tension pour la communauté abolitionniste, qui se mobilise contre l’exécution programmée de Melissa Lucio le 27 avril 2022, les huit jeunes militant.e.s se sont rencontré.e.s au sein de la Southern Methodist University et ont pu écouter les témoignages émouvants de John Lucio, fils de Melissa Lucio et de Debra Milke, ancienne condamnée à mort, qui a pu se rendre à l’atelier grâce à l’organisation Witness To Innocence. Les participant.e.s ont également pu échanger avec Raphaël Chenuil-Hazan, directeur général d’ECPM, Ramla Liatouji, Coordinatrice du 8e Congrès mondial contre la peine de mort, ainsi que Sandrine Ageorges-Skinner, administratrice d’ECPM et épouse de Hank Skinner, condamné à mort au Texas.

Action prioritaire retenue | Accompagné.e.s de Margaux Richet, les huit participant.e.s ont fait preuve de beaucoup de créativité tout au long de l’atelier et ont d’ailleurs choisi d’héberger une galerie d’art en ligne pour l’abolition, qu’ils et elles nourriront d’œuvres d’art provenant des archives de Rick Halperin, notre référent local, que nous remercions chaleureusement. D’autres contenus éducatifs viendront compléter la galerie. Suivez-les dès maintenant sur Facebook, Instagram et Twitter sous le pseudo @AbolitionNowTX !

Retrouvez la délégation texane sur instagram (@abolitionNowTexas) !

Prochain arrêt : l’Allemagne ! Nous retrouverons l’ensemble des délégations ayant complété leurs actions prioritaires pendant les évènements du 8e Congrès mondial contre la peine de mort, qui aura lieu du 15 au 18 novembre 2022 à Berlin. 

Pour tout renseignement complémentaire, contactez Sarah Hajjar (shajjar@ecpm.org), Référente #AbolitionNowTour – Cheffe de projet 8e Congrès mondial contre la peine de mort