Aller au contenu

31 condamnés à mort marocains graciés par le roi Mohammed VI

ECPM se réjouit de la grâce accordée à 4764 personnes à l’occasion des 20 ans de règne du roi Mohammed VI.

Parmi ces personnes, 31 étaient condamnées à mort. Leur peine a été commuée en réclusion à perpétuité. Il reste cependant encore 60 autres condamnés à mort dans les prisons marocaines.


Coalition-marocaine

C’est pour ces 60 prisonniers dans les couloirs de la mort et pour tout ceux qui pourraient les rejoindre que la coalition marocaine contre la peine de mort continue de se mobiliser. Bien que cette victoire a de quoi réjouir, le combat pour l’abolition de la peine de mort n’est pas terminé.

A l’occasion de cette grâce royale, la coalition marocaine nous adresse ce communiqué de presse afin de ne pas oublier ceux qui restent dans le couloir de la mort.


Lire le communiqué de presse de la coalition marocaine contre la peine de mort

Le choix des graciés est du à des raisons humanitaires : maladies, âge, parents, etc. Ou pour le bon comportement en prison.

Il est d’usage que le roi accorde un certain nombre de grâces lors de la fête du trône. Celle-ci a lieu tous les ans à l’anniversaire de l’intronisation de l’actuel roi, le 30 juillet donc pour Mohamed VI. Ces festivités étaient particulièrement grandioses cette année puisqu’il s’agissait des 20 ans.