14 juin 2018'Tunisie : la Commission des libertés individuelles et de l’égalité propose d’abolir la peine de mort

La Commission des libertés individuelles et de l'égalité, présidée par Bochra Belhaj Hmida, a soumis à la présidence de la République son rapport final le 12 juin 2018*. Mandatée par le Président Béji Caïd Essebsi, le 13 août 2017, la Commission a organisé une série de réunions et notamment avec la CTCPM et ECPM. La Commission a examiné dans son rapport les principales réformes législatives nécessaires en vue d’assurer la conformité de la législation nationale avec...

11 juin 2018'Marche des fiertés – le 30 juin à Paris !

Portez la voix des victimes LGBT+ de la peine de mort, défilez avec ECPM pour la marche des fiertés 2018 ! -------- Samedi 30 juin 2018, venez défiler avec ECPM (Ensemble contre la peine de mort) pour dénoncer les condamnations à mort et les exécutions des personnes LGBT+, encore légales dans 12 pays du monde ! Une nouvelle fois, nous participerons à la Marche pour alerter sur les 12 pays qui continuent de faire de l’homosexualité un crime passible de peine de mort :...

5 juin 2018'Retour sur le séminaire parlementaire régional à Kinshasa

Près d’une centaine de parlementaires de 9 pays d’Afrique francophone subsaharienne - Mali, Togo, Sénégal, Burkina Faso, République centrafricaine (RCA), Guinée, Niger, Tchad et la République démocratique du Congo (RDC) - se sont réunis pour réfléchir au rôle des parlementaires dans la promotion de l’abolition de la peine de mort le 1e et le 2 juin à Kinshasa. Le séminaire a été organisé par ECPM, l’Action mondiale des parlementaires (PGA) et Culture pour la paix et...

1 juin 2018'Bonne nouvelle : abolition de la peine de mort au Burkina Faso !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : L’Assemblée nationale du Burkina Faso a adopté le 31 mai 2018 un nouveau code pénal prévoyant l’abolition de la peine de mort. Après la promulgation de ce texte par le Président Kaboré, le Burkina Faso deviendra le 21ème pays abolitionniste d’Afrique et le 114ème dans le monde (pour les crimes de droit commun). Le 31 mai 2018, les députés de l’Assemblée nationale du Burkina Faso ont voté, par 83 voix contre 43, l’abolition de la peine de mort...

22 mai 2018'Retour sur le Congrès Africain avec Pete Ouko, ancien condamné à mort au Kenya

  Pendant le Congrès Africain, nous avons eu la chance de recevoir des personnes incroyables venues nous raconter leurs années passées dans le couloir de la mort. Pete Ouko, du Kenya, est l’un d’entre eux. Condamné à mort pour un crime qu’il n’a pas commis, il a finalement été gracié et relâché 18 ans après. Il est désormais diplômé en droit, et consacre son énergie à défendre les droits des détenus en Afrique. Pete a fait un discours lors de la cérémonie...

17 mai 2018'Congrès africain à Abidjan : retour sur les actions Éduquer !

Plus d'un mois s'est maintenant écoulé depuis que le Congrès africain contre la peine de mort s’est achevé à Abidjan. Le temps de faire le bilan sur cet événement qui fut une vraie réussite pour toute l’équipe d’Ensemble contre la peine de mort et pour le mouvement abolitionniste en Afrique. À commencer par un retour sur les succès du projet « Éduquer à l’abolition » lors du Congrès ! Créé en 2009 en vue de sensibiliser les jeunes à la question de la peine de...

14 mai 2018'Rapport pour l’EPU du Cameroun – Synthèse

Le rapport du groupe de travail l sur l’Examen périodique universel (EPU) présente des données sur l’utilisation de la peine capitale en République du Cameroun depuis la dernière session de l’EPU (2013), en vue du 3e cycle de l’examen (mai 2018). Ce rapport propose plusieurs recommandations pour remédier à ces violations  continues des droits de l’homme au Cameroun. Faits et chiffres Pays abolitionniste de fait : aucune exécution depuis 1997 ; le moratoire n’est...

4 mai 2018'Mauritanie : Déclaration publique conjointe contre la peine de mort obligatoire en cas de blasphème

À travers ce communiqué conjoint, Ensemble contre la peine de mort s'associe à vingt autres ONG nationales et internationales afin d'appeler les autorités mauritaniennes à abroger la nouvelle loi prévue par l'article 306 du Code pénal rendant la peine de mort obligatoire en cas de blasphème, même s'il y a repentir. Ce texte a été adopté le 27 avril 2018 alors que se tenait à Nouakchott la 62è session de la Commission africaine des droits de l'homme et des peuples comprenant un...

'Participation d’ECPM à la 62e session de la CADHP

Du 25 au 27 avril 2018, ECPM a participé à la 62ème session de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples (CADHP) qui se tenait à Nouakchott, sur invitation de la Mauritanie. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du Président de la République mauritanienne. En marge de cette session, ECPM a organisé un side-event sur la peine de mort en Afrique du Nord sur le thème « Du moratoire à l’abolition ». Les intervenants – Chokri Latif,...

3 mai 2018'Intervention orale lors de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples

La 62e session de la Commission africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) se tient depuis la semaine dernière à Nouakchott, en Mauritanie. ECPM y est intervenu au côté de la Coalition Tunisienne contre la peine de mort et Coalition marocaine contre la peine de mort lors du point 3 de l’agenda portant sur la situation des droits de l’Homme en Afrique.    " Ensemble contre la Peine de mort, la Coalition Tunisienne contre la Peine de mort et la Coalition...