#AbolitionNowTour : la jeunesse mondiale se mobilise pour l’abolition


28 octobre 2021

ECPM lance une grande mobilisation de la jeunesse mondiale

C’est une première ! En prévision du prochain Congrès mondial contre la peine de mort, prévu à Berlin en novembre 2022, ECPM lance un programme inédit de mobilisation destiné aux jeunes de six pays d’Afrique, d’Asie et du Moyen-Orient.

L’objectif ? Proposer des solutions permettant de constituer un plan d’actions stratégique, en vue de faire avancer la cause de l'abolition dans leurs pays. Brainstorming, créativité, inventivité, originalité seront les leitmotivs du défi à relever ! Pendant deux   jours,   les   étudiant.e.s   et   jeunes   actifs   engagé.e.s   sélectionné.e.s formeront des délégations nationales animées par Margaux Richet, modératrice et facilitatrice interculturelle.

Le projet qui se déroulera sur plusieurs mois, cible 6 pays dans lesquels ECPM mène déjà des actions de plaidoyer en faveur de l’abolition et/ou en soutien aux condamné.e.s et à leurs familles : le Maroc, la RDC, le Kenya, l’Indonésie, le Liban et les États-Unis.

Tu as entre 18 et 30 ans ? Tu es étudiant·e en droit, journalisme, sciences politiques, communication, arts, éducation, sciences humaines ou tu es engagé.e dans la société civile et passionné.e par la question des droits de l’Homme ? Rends-toi en bas de cette page pour candidater aux prochains ateliers #AbolitionNowTour ! 

Les délégations ayant concrétisé leurs actions dans les six mois suivant l’atelier seront invitées à participer au Congrès de Berlin, en novembre ou décembre 2022, afin d'exposer leurs travaux aux autres délégations nationales et à l'ensemble des participant.e.s et publics présents (politiques, juristes, ONG, étudiants, média…).

Posts ANTour_Lancement

Journal de bord

23 et 24 octobre 2021, Rabat

Premier arrêt : le Maroc ! Les 23 et 24 octobre derniers, un groupe de jeunes abolitionnistes déterminé.e.s à en finir avec la peine de mort dans leur pays se sont rencontré.e.s pour la première fois à l'Institut National de Formation aux Droits de l'Homme à Rabat, pour le premier atelier #AbolitionNowTour. Guidé.e.s dans la conception de leur plan d'action par Margaux Richet, modératrice et facilitatrice interculturelle et Aymane Aouidi, notre référent local, nos participant.e.s ont assisté aux interventions inspirantes de Amina Bouayach, Présidente du Conseil National des Droits de l'Homme du Maroc (CNDH), et de Fadoua Farhat, Chargée de projet à l'Observatoire Marocain des Prisons (OMP).

Action prioritaire retenue |Fortement marqué.e.s par le témoignage de Ahmed Haou, ancien condamné à mort au Maroc, les participant.e.s à l'atelier ont proposé de réaliser 2 vidéos interview de témoignages de condamné.e.s ou d’ancien.ne.s condamné.e.s et les challenger avec des personnes de leur entourage après leur avoir demandé si elles sont pour ou contre la peine de mort. La question leur sera reposée après avoir visionné la vidéo. Dans un second temps, les participant.e.s souhaitent organiser une table ronde pour sensibiliser aux enjeux de l'abolition de la peine de mort.

Restez-connecté.e.s pour découvrir le déroulement de leurs actions !

Prochain arrêt : la République Démocratique du Congo, les 13 et 14 novembre 2021 

13 et 14 novembre 2021, Kinshasa

Ce week-end : la République Démocratique du Congo !  Pour le deuxième atelier #AbolitionNowTour, ce nouveau groupe de jeunes abolitionnistes a été accueilli à Kinshasa par Mme Suzanne Mangomba, Maître Liévin Ngondji et Maître Charlène Yanganzo. Leur interventions ont permis de transmettre la flamme abolitionniste à nos participant.e.s qui ont été très touché.e.s et ont pu démarrer l'atelier dans un esprit de cohésion. Malgré la pluie, les idées ont fusé grâce à leur motivation, à l'implication de la CPJ, notre partenaire local, et aux méthodes d'éducation non formelle de Margaux Richet. Maître Liévin s'est dit « émerveillé par leur finesse, leur intelligence et créativité »: la relève est assurée !

Action prioritaire retenue | Un mot d'ordre : l'ambition. Inspirés par Maître Liévin, Président de notre association partenaire la CPJ, ce deuxième groupe de jeunes abolitionnistes a choisi de monter une stratégie de plaidoyer en vue de déposer un mémorandum auprès du Président de la République lui-même. À suivre...

Prochain arrêt : le Kenya

20 et 21 novembre 2021, Nairobi

Pour le troisième atelier #AbolitionNowTour, nous nous sommes retrouvé.e.s au Kenya avec un groupe d'abolitionnistes plein de créativité et d’idées pour porter le projet et faire avancer l’abolition de la peine de mort au Kenya. Sous l'œil bienveillant de Pete Ouko, notre référent sur place, ancien condamné à mort, les participant.e.s ont assisté au témoignage poignant de William Okumu, également ancien condamné à mort, qui nous a fait l'honneur de participer à l'intégralité de l'atelier. Retrouvez cette délégation particulièrement connectée sur instagram ! 

Action prioritaire retenue |Ce troisième groupe a décidé de porter son énergie sur l’organisation de 3 conférences sur six mois ciblant trois groupes différents : les universités/écoles, les lycées et les communautés, dans le but de sensibiliser les étudiants et la jeunesse kenyane à l’abolition de la peine de mort.

Prochain arrêt : l'Indonésie !

Comment candidater pour les prochains ateliers ?

Envoie-nous ton questionnaire complété en y joignant une vidéo (1 minute maximum) pour te présenter brièvement et nous faire part de tes motivations !

États-Unis : dates et État en cours de confirmation. 

Pour tout renseignement complémentaire, contactez Sarah Hajjar (shajjar@ecpm.org), Référente #AbolitionNowTour - Cheffe de projet 8e Congrès mondial contre la peine de mort