La jeunesse au cœur de la lutte abolitionniste


4 octobre 2018

Marianne Rossi, Responsable du programme « Éducation à l’abolition »



Depuis bientôt 10 ans, ECPM s’est lancé pour défi de rejoindre le jeune public grâce au programme « Éduquer aux droits de l’homme et à l’abolition de la peine de mort ». Et le chemin se poursuit ! Alors que le second Forum des Jeunes organisé par ECPM vient de s’achever, fin septembre, à Tunis, ECPM et le Réseau international d'éducation à l'abolition s’apprêtent à lancer la 4ème édition de son concours « Dessine-moi l’abolition » : la jeunesse n’avait jamais tant investi le terrain abolitionniste !


Est-ce que l’on souhaite protéger le droit à la vie de chacun ? C’est la question essentielle que nous amenons les jeunes à se poser via notre programme « Éduquer aux droits de l’homme et à l’abolition de la peine de mort » depuis 2009. En effet, né après l’abolition en 1981 de la peine de mort en France, le jeune public ne discerne souvent pas les enjeux de la peine capitale.

En venant dans des collèges, lycées et diverses structures accueillant des jeunes, accompagnés soit d’anciens condamnés à mort (l’américain Curtis McCarty, la libanaise Antoinette Chahine…), soit de proches de condamnés à mort (Sandrine Ageorges-Skinner, Sabine Atlaoui…), ou encore de journalistes engagés dans la lutte abolitionniste (les caricaturistes iraniens Kianouch Ramezani et Mana Neyestani), nous leur permettons de comprendre que derrière les condamnations à mort, il y a toujours des humains. Nous les amenons à déconstruire leurs préjugés, et ainsi à construire leur propre argumentaire.

Ces interventions nous ont permis de constater l’envie grandissante d’agir des jeunes, impulsant la mise en place de « projets créatifs », en France et ailleurs. Tous les deux ans depuis 2013, ECPM organise donc un concours international de dessin intitulé « Dessine-moi l’abolition », permettant de sensibiliser les jeunes et de mettre leurs talents artistiques au service de la cause !

La Journée mondiale contre la peine de mort, le 10 octobre, sonnera le départ de la 4ème édition de ce concours : les jeunes du monde entier sont invités à créer leur affiche abolitionniste. Cinquante des dessins les plus percutants seront ensuite sélectionnés par un jury lors du 7ème Congrès mondial contre la peine de mort, qui se déroulera à Bruxelles du 27 février au 1er mars 2019. Les dessins gagnants formeront une exposition qui sera ensuite diffusée largement en France et à l’international. Le Congrès mondial donnera lui aussi une place très importante à la jeunesse et à son engagement, un moteur important de l’abolition universelle de la peine de mort à venir !


Lire la déclaration finale du 2ème Forum des jeunes






















Photos : Forum des jeunes de Tunis, 2018 © Christophe Meireis