Japon : huit exécutions depuis le retour des conservateurs


19 janvier 2014

Le 12 décembre 2013, Ryoji Kagayama, 63 ans, coupable de l'assassinat de deux personnes en 2000 et 2008, et Akira Morinaga, 55 ans, qui a été sanctionné pour avoir tué deux de ses proches en 1986 ont été pendus. Contrairement aux socio-démocrates qui, en 2011, n’avaient procédé à aucune exécution, les conservateurs multiplient les pendaisons.


Depuis leu retour au pouvoir en décembre 2012, huit prisonniers ont été exécutés. Il reste 127 condamnés à la peine capitale dans le couloir de la mort au Japon. Ils peuvent attendre leur exécution pendant de nombreuses années, isolés dans leur cellule, et ne sont avertis de leur mise à mort que quelques heures avant. Le Japon et les Etats-Unis sont les seules démocraties industrialisées à appliquer la peine capitale.