Nos actions - eduquer

ÉDUQUER

L’abolition de la peine de mort n’est jamais acquise. 60 % de la population mondiale vit toujours dans un pays dont le système pénal comporte la peine de mort et, dans les pays abolitionnistes, l’opinion publique doit sans cesse être informée et sensibilisée. Avec son projet « Éduquer à l’abolition », créé en 2009, ECPM a pu développer différents modes de sensibilisation des jeunes : modules de cours, interventions scolaires et projets de classe sont accessibles gratuitement pour faire réfléchir les élèves au droit à la vie.

EN VIDÉO

Liste des vidéos

ESPACE ASSO

Si vous êtes une association engagée dans l’éducation aux droits de l’homme et que vous souhaitez organiser une action d’éducation en partenariat avec ECPM et/ou rejoindre le Réseau international d’éducation à l’abolition, contactez Marianne Rossi, responsable « Éduquer et sensibiliser à l’abolition », par mail à mrossi@abolition.fr ou par téléphone au 01 80 87 70 56.
Réseau international d’éducation à l’abolition

Le Réseau international d’éducation à l’abolition a été fondé le 25 janvier 2014, lors d’une conférence nationale sur l’abolition de la peine de mort au Liban. Ce réseau a pour ambition de rassembler les acteurs associatifs qui, à travers le monde, mènent des actions d’éducation à l’abolition auprès des jeunes dans l’objectif de favoriser un échange de bonnes pratiques.

Ce réseau s’est peu à peu structuré autour de l’idée que les actions d’éducation à l’abolition doivent susciter et valoriser l’engagement citoyen des jeunes. C’est pour répondre à cet objectif que les membres ont conjointement décidé que l’action prioritaire du réseau serait l’organisation, tous les deux ans, du concours international de dessin « Dessine-moi l’abolition ».

Le Réseau international d’éducation à l’abolition compte cinq membres fondateurs (ECPM, Lebanese Association for Civil Rights ou LACR, les Coalitions marocaine et tunisienne contre la peine de mort et l’Institut arabe des droits de l’homme ou IADH) qui ont une expérience significative dans le plaidoyer en direction des jeunes (organisations d’interventions scolaires et/ou création d’outils pédagogiques). Ses membres se sont consacrés jusqu’ici à la structuration du réseau et à la définition de ses priorités d’actions. Dès 2017, de nouveaux membres seront intégrés en vue d’enrichir l’échange de bonnes pratiques entre les membres et d’encourager les acteurs de la société civile du monde entier à développer des actions d’éducation à l’abolition dans leur pays.

Membres fondateurs du Réseau international d’éducation à l’abolition :


ECPM