Conférence nationale contre la peine de mort au Liban


6 janvier 2014

La Conférence nationale contre la peine de mort au Liban rassemblera à Beyrouth plus de cent cinquante avocats, magistrats, ministres, députés, responsables associatifs, militants, intellectuels, directeurs d’écoles et journalistes. Des anciens condamnés à mort et des victimes du terrorisme témoigneront de leur vécu et de leur engagement en faveur de l’abolition universelle de la peine capitale.

La Conférence est organisée par la Lebanese Association for Civil Rights (LACR) et l’association française Ensemble contre la peine de mort (ECPM) en partenariat avec la Campagne libanaise pour l’abolition de la peine de mort.



Le programme des débats est construit autour de deux axes principaux :



• Formation des avocats pour la défense des condamnés à mort ;

• Education à l’abolition de la peine de mort.



Pour la première fois, plusieurs juges libanais participeront aux échanges des acteurs abolitionnistes.



La Conférence nationale contre la peine de mort au Liban s’inscrit dans le cadre du projet commun de la Lebanese Association for Civil Rights (LACR) et Ensemble contre la peine de mort (ECPM) dont l’objectif est de renforcer le mouvement abolitionniste libanais. Elle est également le résultat des stratégies définies par le premier Congrès régional sur la peine de mort (Rabat 2012) et par le 5e Congrès mondial contre la peine de mort (Madrid 2013), organisés par Ensemble contre la peine de mort (ECPM).



Objectifs de la Conférence nationale contre la peine de mort au Liban :



• Fédérer les militants abolitionnistes autour de la Campagne libanaise contre la peine de mort ;

• Faciliter la mise en réseau des organisations ayant pour objectif l’éducation et la sensibilisation l’opinion publique à l’abolition de la peine de mort ;

• Mobiliser les avocats libanais pour la défense des individus encourant la peine de mort et les condamnés à mort.



Programme



Vendredi 24 janvier 2014



• 10h15–10h30

Accueil presse

• 10h30- 11h30

Conférence de presse



Avec:

Dr Ogarit Younan (Liban), présidente de l’Academic University for Non-Violence and Human Rights in the Arab World (AUNOHR)

M. Raphaël Chenuil-Hazan (France), directeur général d’Ensemble contre la peine de mort, vice-président de la Coalition mondiale contre la peine de mort



Témoignages :

M. Restom Awad (Liban), juge ayant prononcé des condamnations à mort, puis devenu abolitionniste

M. Youssef Chaaban (Liban), ancien condamné à mort

Mme Antoinette Chahine (Liban), ancienne condamnée à mort

Mme Jo Berry (Royaume Uni), fille d’une victime d’une attaque à l’explosif de l’IRA en 1984

M. Patrick Magee (Royaume Uni), auteur de l’attaque à l’explosif en 1984, ancien condamné à mort

Un élève libanais issu d’une école qui a fait l’objet d’une campagne de sensibilisation



• 11h30-12h00

Accueil des participants



• 12h00-13h00

Séance d’ouverture



Mot de bienvenue: Mme Nour Hassan (Liban), Lebanese Association for Civil Rights (LACR)

Dr Ogarit Younan (Liban), présidente de l’Academic University for Non-Violence and Human Rights in the Arab World (AUNOHR)

M. Raphaël Chenuil-Hazan (France), directeur général d’Ensemble contre la peine de mort, vice-président de la Coalition mondiale contre la peine de mort

M. Chakib Cortbawi (Liban), ministre de la Justice

S.E.Mme Angelina Eichhorst (Pays-Bas), ambassadeur de l’Union européenne au Liban

Me Georges Jreij (Liban), bâtonnier de l’Ordre des avocats Beyrouth

M. Restom Awad (Liban), juge



• 13h00 - 13h45

Cocktail déjeunatoire, Exposition photographique autour de la peine de mort



• 13h45-15h45

Séance plénière « L’application de la peine de mort au Liban : défis et accomplissements »



Président de séance :

Dr Paul Morcos (Liban), fondateur de l’association libanaise Justicia

Intervenants :

M. Ibrahim Najjar (Liban), Membre de la Commission internationale contre la peine de mort, ancien ministre de la justice au Liban

M. Ghassan Moukheiber (Liban), membre actif de la Coalition libanaise pour l’abolition de la peine de mort

M. Raja Abi Nader (Liban), juge et responsable de la Direction des prisons au sein du ministère de la Justice

M. Ziad Kaed Bey (Liban), chef de l’Unité droits de l’homme du Ministère de l’intérieur

Père Hadi Haya (Liban), fondateur de l’Association justice et miséricorde (AJEM)



• 15h45-16h00

Pause-café



• 16h00-17h30

Table-ronde « Le rôle des avocats dans la lutte contre la peine de mort »



Modérateur :

Dr Janane El Khoury (Liban), chef du département juridique de l’Université libanaise

Intervenants :

Me Georges Jreij (Liban), bâtonnier de l’Ordre des avocats Beyrouth

Me Christiane Féral-Schuhl (France), bâtonnier de l’Ordre des avocats de Paris

M. John Kazzi (Liban), juge

Me Rafic Zakharia (Liban), avocat, membre de LACR

M. Ziad Achour (Liban), avocat, membre de l’AJM



Samedi 25 janvier 2014



• 9h00-10h30

Table-ronde « Les stratégies du mouvement abolitionniste aux niveaux local, régional et international »



Modérateur :

Dr Luis Arroyo Zapatero (Espagne), Recteur honoraire de l’Université de Castille-La Manche , membre du réseau REPECAP

Intervenants :

M. Taghreed Jaber (Jordanie), Directrice du bureau régional Moyen-Orient de Penal Reform International (PRI)

M. Raphaël Chenuil-Hazan (France), directeur d’ECPM, vice-président de la Coalition mondiale contre la peine de mort

Dr Ogarit Younan (Liban), présidente de l’AUNOHR

Me Abderrahim Jamaï (Maroc), avocat, coordinateur de la Coalition marocaine contre la peine de mort



• 10h30-11h00

Pause-café



• 11h00-12h30

Ateliers

Atelier 1 : « Eduquer à l’abolition de la peine de mort »

Intervenants :

Mme Tanya Awad Ghorra (Liban), LACR

M. Mustapha Merzaoui, Organisation marocaine des droits de l’Homme (OMDH)

Mme Marianne Rossi (France), chargée de mission Programme « Eduquer à l’abolition » auprès d’ECPM

Mme Julia Abou Karroum (Liban), coordinatrice du Programme d’éducation aux droits de l’homme pour la région MONA auprès d’Amnesty International



Atelier 2 :« La formation des avocats pour la défense des condamnés à mort »

Intervenants :

Me Anne Souleliac (France), avocate, responsable droits de l’homme au Barreau de Paris

Me Sandra Babcock (Etats-Unis), avocate ???

Me Richard Sedillot (France), avocat





• 13h00-13h45

Séance de clôture



Restitution des travaux et recommandations

Conclusion par le Dr Ogarit Younan et par M. Raphaël Chenuil-Hazan





Témoignages





Des anciens condamnés à mort et des victimes du terrorisme témoigneront de leur vécu et de leur engagement en faveur de l’abolition universelle de la peine capitale.





• M. Restom Awad (Liban), juge ayant prononcé des condamnations à mort, puis devenu abolitionniste

• M. Youssef Chaaban (Liban), ancien condamné à mort

• Mme Antoinette Chahine (Liban), ancienne condamnée à mort

• Mme Jo Berry (Royaume Uni), fille d’une victime d’une attaque à l’explosif de l’IRA en 1984

• M. Patrick Magee (Royaume Uni), auteur de l’attaque à l’explosif en 1984, ancien condamné à mort

• Un élève libanais issu d’une école qui a fait l’objet d’une campagne de sensibilisation