Journée mondiale contre la peine de mort : focus sur les conditions de détention dans le couloir de la mort


28 septembre 2018



Voir le programme de la conférence du 10 octobre au Barreau de Paris



La Journée mondiale contre la peine de mort approche : le 10 octobre prochain sera l'occasion de faire passer le message abolitionniste à travers le monde, mais pas que. Cette année, les conférences, performances et rassemblements organisés mettront particulièrement l'accent sur les conditions de détention auxquelles font face les personnes condamnées à mort.

"Indépendamment de la perspective d’une exécution, l’enfermement des condamnés à mort constitue en lui-même une situation préoccupante faite de souffrances physiques et mentales, que l’on peut dans certains cas assimiler à une forme de torture" explique la Coalition mondiale contre la peine de mort.


L'an passé, la 15ème journée mondiale contre la peine de mort attirait l'attention sur les raisons pour lesquelles les personnes vivant dans la pauvreté risquaient plus de se voir condamner à mort.


Pour ce 16ème rendez-vous abolitionniste, ECPM agira sur plusieurs fronts :


● Une conférence sur "Les conditions d'incarcération dans les couloirs de la mort"



Inscrivez-vous pour la conférence du 10 octobre à 17 heures !



Cette conférence se tiendra le 10 octobre à 17h, au Barreau de Paris, 2 rue de Harley - 75001 Paris.
L’ancien condamné à mort Gary Drinkard nous expliquera les conditions d’incarcération qu’il a subies pendant 6 ans aux États Unis (Alabama).
3 autres grands témoins feront le point sur la situation dans les prisons du Cameroun, du Liban et d'Indonésie : Fatiah Maulidiyanti, Coordinatrice de projets pour ECPM et ADPAN et Maître Sandrine Dacga, avocate de condamnés à mort. Lindy Lou Isonhood, ancienne jurée lors d'un procès aux États-Unis, sera également présente.

Voir la biographie des intervenants de la conférence



Cette conférence sera également l'occasion de débattre autour des Règles Nelson Mandela. Ces règles fixent les standards minimums dans le traitement des détenus et sont censées être communes à tous les prisonniers. Cependant, les manquements à leur application sont légion. Le débat sera donc l’occasion de discuter de l’opportunité de plaider pour la création d’une catégorie spécifique aux condamnés à mort, au sein de ce texte de référence.

L'événement est organisé par le Barreau de paris, ECPM, le MEAE, le CNB, l’OIF & Planète réfugiés-Droits de l’homme.



● Le concours "Dessine-moi l'abolition"



Le 10 octobre marquera le lancement de la 4ème édition du concours international de dessin organisé par ECPM, "Dessine-moi l’abolition". L’objectif est de sensibiliser les jeunes à la question de l'abolition de la peine de mort, puis de les inviter à créer une affiche pour à leur tour faire passer le message abolitionniste.

Ce concours est lancé en France mais aussi partout dans le monde, en s’appuyant sur les membres de la Coalition mondiale contre la peine de mort et sur les partenaires d’ECPM à l’international.
Plusieurs pays ont d'ailleurs déjà manifesté leur volonté de s’inscrire : la Côte d’Ivoire, le Bénin, la Tanzanie, le Cameroun, la Tunisie, l’Allemagne, la Belgique, l’Italie. De nombreux autres sont aussi espérés ! Les 50 dessins les plus réussis seront sélectionnés et formeront une exposition qui voyagera à travers le monde. Ainsi, l’expression des jeunes permettra d’en sensibiliser d’autres, et leur voix sera portée partout dans le monde.

En savoir plus sur le concours de dessin



● Des interventions scolaires menées par un ancien condamné à mort



Gary Drinkard a été condamné à mort dans l’État d’Alabama et libéré en 2001 après 8 ans de prison dont 6 dans le couloir de la mort. Il prendra part au cycle d’interventions scolaires organisé par ECPM dans plusieurs écoles d’Île-de-France (8 au 12 octobre) et à Bruxelles (15 et le 16 octobre).
Dans son témoignage, Gary insiste sur le lien entre sa condamnation à mort et son incapacité financière à pouvoir se payer un avocat. Ces interventions scolaires prendront place dans le contexte de la 16ème Journée mondiale contre la peine de mort et du lancement du Concours international de dessin d’ECPM.

(Photo © One for ten)

Voir la vidéo "Gary Drinkard - Poor Public Defense Council"





● Deux films à l'honneur



Le 10 octobre marque la sortie nationale du très attendu film « Lindy Lou, jurée n°2 », un documentaire sur l'histoire d'une américaine appelée pour faire partie du jury d’un procès au Mississippi en 1994. Bien des années plus tard, elle reste marquée par cette expérience et décide de partir à la rencontre des 11 autres jurés qui portent comme elle la responsabilité de l’exécution d’un homme.

Voir la bande-annonce de Lindy Lou, jurée n°2




Le 11 octobre, une projection-rencontre spéciale aura lieu au Cinéma Marcel Pagnol d'Aubagne (13) à 19h, en présence du réalisateur Florent Vassault, de la protagoniste Lindy Lou Isonhood et de Geneviève Donadini, jurée d’assise en France au procès Ranucci et auteur de l’ouvrage « Le procès Ranucci – Témoignage d’un juré d’assise ».

Le vendredi 19 octobre, une nouvelle projection de ce documentaire aura lieu à l’UGC Ciné Cité Paris 19, et sera suivie d'un débat en présence d'Ariane Grésillon, directrice adjointe d'ECPM, et Sandrine Ageorges-Skinner, épouse d'Hank Skinner, condamné à mort aux Etats-Unis. L'occasion de revenir sur le point de vue des jurés, la peine de mort dans la Bible Belt aux États-Unis, et bien sûr de laisser la parole aux spectateurs.


Le 11 octobre, ECPM propose également la projection de « Serge, condamné à mort » au cinéma Utopia de Saint-Ouen-l’Aumône (1 place Pierre Mendes-France 95310 St-Ouen-l’Aumône), séance qui sera spécialement dédiée aux groupes scolaires pour ouvrir le débat sur la peine de mort. Ce documentaire a été tourné entre l'Indonésie et la France, entre le pays où Serge Atlaoui a été condamné à mort et celui où vit sa femme, Sabine Atlaoui, qui se bat depuis 10 ans pour le faire libérer.


Voir la bande-annonce de Serge, condamné à mort



La projection sera suivie d’un débat avec Sabine Atlaoui, épouse de Serge, et Christine Tournadre, réalisatrice. C'est le 11 octobre, à 10h, et toutes les classes sont les bienvenues sur inscription auprès du cinéma Utopia (01 30 37 75 52 / utopia95@wanadoo.fr).


● Les partenaires à l'international d'ECPM ne seront pas en reste ! Le Maroc, la Tunisie, la RDC, et le Cameroun organiseront eux aussi des événements de sensibilisation pour marquer cette journée de lutte.


Lire la brochure de la 16ème Journée mondiale contre la peine de mort